Une vraie alternative

                        Ne plus être victime de la crise, c’est possible


Les chômeurs ne sont pas responsables de leur situation. Ils sont victimes de la crise économique, frappés par elle comme ils pourraient l’être lors d’une guerre par des tirs ennemis.

Dans une société civilisée, lorsque des blessés reviennent du front, on se doit de les accueillir, de les traiter avec respect et de les soigner.

 Or les chômeurs aujourd’hui sont rejetés, exclus du monde du travail par le mot même qui les nomme. Car, privé d’emploi, on n’est plus un boulanger, un commercial, un informaticien… au chômage. On est « un chômeur ».


                    https://club.multiwinplan.com/set_signup.php?CodE=FR-JEAR-260 

Pourquoi une telle méconnaissance de leurs souffrances ?

On peut dire évidemment que pour une économie libérale, un salarié est un instrument au service de la production. Et qu’un instrument n’a par définition pas d’états d’âme.
Mais cela ne suffit pas car l’ignorance de leurs souffrances est due à une méconnaissance théorique.

Nous vivons, en effet, avec la croyance impensée qu’un être humain se construirait dans sa vie privée et que, de surcroît, il aurait une vie sociale. Partant de là, on considère que ce qui se passe dans cette vie sociale pourrait l’atteindre dans ses avoirs mais laisserait intact son être. Or c’est faux. Un être humain est un être double. Il a une double colonne vertébrale psychique, moitié privée, moitié sociale, dont la partie sociale se construit pour l’enfant dès l’école

À l’école, par exemple, l’image que l’enfant avait déjà de lui, en fonction de sa vie familiale, va se doubler d’une autre qui dépendra de ce qu’il vit en classe. Et, l’entreprise prenant la suite de l’école, il en sera ainsi toute sa vie. Quand un être est atteint profondément et durablement dans sa vie sociale, il est donc atteint, comme par une sorte d’hémiplégie, dans la moitié de son être.
               https://club.multiwinplan.com/set_signup.php?CodE=FR-JEAR-260

                             Cela peut aller jusqu’à hypothéquer son désir de vivre !

La souffrance ? 
Plus maintenant !!

Le succès arrive lorsque les gens agissent ensemble, l’échec tend à se produire seul.

Le concept qui a plus performé, peut seul générer des milliers d’emplois ,900 milles sur 2 ans selon les estimations actuelles, ça pourrait clairement atténuer la crise du chômage en France, on parle bien sûr du crowdfunding ou financement participatif.

                             https://club.multiwinplan.com/set_signup.php?CodE=FR-JEAR-260

En cette période de crise, le Financement Participatif est une vraie alternative.

En cette période de crise le Financement Participatif est une vraie alternative et une réponse au chômage puisqu’un projet Financé va générer derrière de multiples embauches pour le développement, la fabrication et la distribution des produits créés qui n’auraient certainement pas vu le jour si nos plans n’existaient pas.

C’est en cela la force du Financement Participatif et en plus avec une société qui a son siège en France.

Voici pourquoi beaucoup de gens aime ce concept et ce principe, on aide des personnes innovatrices et créatives à se développer, on aide à la création d’emplois et choses que les banque refuse de faire, car cela ne leur rapporte pas assez et il faut aussi avouer que le côté Humain les banques s’en moque totalement aussi.

Le crowdfunding permet aux entrepreneurs d’accéder plus facilement à du financement, et surtout d’être moins dépendant des sources de financement classiques. D’ailleurs, 75% des entrepreneurs estiment que c’est un avantage majeur.

Il existe encore plusieurs autres avantages. Il y a entre autres le fait qu’il est possible de récolter de l’argent assez rapidement si un projet parvient à devenir viral.

Le fait que le crowdfunding soit très flexible et qu’il permette dans certains cas de se financer à moindre cout sont d’autres avantages propres au financement participatif.
Le crowdfunding semble une alternative très intéressante car on observe que les entrepreneurs ont de plus en plus de mal à lever des fonds via les voies de financement traditionnelles.

De plus le financement participatif permet à l’investisseur de choisir librement dans quel projet il veut investir. On parle ici de la désintermédiation des banques.

Contrairement au schéma classique où les gens déposent leur argent sur un carnet d’épargne et les banques décident ensuite de réinvestir cet argent là où elles estiment que c’est le plus pertinent, le crowdfunding offre l’opportunité aux entrepreneurs de s’adresser directement aux investisseurs.

En réalité, les avantages du financement participatif dépendront du type de crowdfunding auquel vous avez recours.
               https://club.multiwinplan.com/set_signup.php?CodE=FR-JEAR-260
Vous pouvez en effet imaginer aisément que les avantages seront différents selon que vous ferez appel à des dons, des prêts ou des investissements au capital.

Pour autant, il est possible de dégager quelques grands principes :

Le crowdfunding vous permet de vous libérer de la dépendance aux banques, qui ne jugent bien souvent un projet que sur la base de tableaux, de chiffres et de grilles de lecture étriquées, notamment au-delà d’une certaine somme.

Le processus de financement est extrêmement rapide. Généralement, les plateformes de crowdfunding offrent la possibilité de tenir la campagne sur une durée allant de 20 à 90 jours maximum.

Le crowdfunding impulse un cercle vertueux en termes de communication : pour amener des internautes à soutenir votre projet, vous allez devoir communiquer, mais vos backers se feront ensuite ambassadeurs de votre projet, ils communiqueront également.

Les perspectives de développement du crowdfunding permettent de garder un œil attentif sur l’évolution du marché.

D’après une étude réalisée par la Banque mondiale, le chiffre d’affaires des plateformes de crowdfunding pourrait atteindre 90 milliards d’euros en 2025.

                https://club.multiwinplan.com/set_signup.php?CodE=FR-JEAR-260