Particuliers prêts à financer

                               Le crowdfunding vaut-il mieux que les banques


Le crowdfunding, ou financement participatif, a émergé ces dernières années comme un moyen idéal pour financer leurs projets de création grâce à l’investissement des particuliers. Les plateformes se multiplient et la demande semble forte.

Popularisé en 2008 grâce au financement par des internautes du premier album du chanteur Grégoire à hauteur de 70 000 euros sur le site MyMajorCompany, le crowdfunding a connu depuis une évolution croissante.

En France particulièrement, les plateformes ont permis de collecter 300 millions d’euros en 2015 contre 152 millions d’euros en 2014, selon le baromètre réalisé par Compinnov pour l’association Financement Participatif France.

 Le public adhère par ailleurs de plus en plus à cette nouvelle forme de financement.

Au total, 2,3 millions de Français, soit un million de plus qu’en 2014, ont financé un projet
en crowdfunding depuis le lancement des plateformes.

 Ils ont ainsi permis le financement de près de 18 000 projets en 2015.

Les chiffres publiés ci-dessus n’ont rien d’étonnant, surtout lorsque l’on se penche sur ce qui fait aujourd’hui le succès du crowdfunding.

                              https://club.multiwinplan.com/set_signup.php?CodE=FR-JEAR-260

Il est évident que les notions de fluidité et de simplicité sont au cœur du dispositif. Grâce à internet et au développement des réseaux sociaux, n’importe quel porteur de projet peut désormais poster son idée sur une plateforme de crowdfunding en quelques clics et partager l’information à son réseau.

La plupart des porteurs de projet proposent des contreparties, financières ou non (goodies, etc.), lorsqu’un internaute fait une contribution pour une souscription à la création d’un lien fort entre le souscripteur (trice) et le créateur.

Mais plus généralement, les plateformes proposent aux porteurs de projet d’envoyer régulièrement des nouvelles aux individus qui leur permettent de le mener à bien, souvent par le biais de newsletters et d’e-mailings dédiés. Ceci est non négligeable dans une période de crise où chaque particulier fait attention à la manière dont il fait une contribution , le crowdfunding constitue un moyen transparent de financer des projets.
           https://club.multiwinplan.com/set_signup.php?CodE=FR-JEAR-260

Chaque internaute saura exactement où va sa contribution et pourra lui-même choisir une action qui a du sens, voire une dimension responsable ou solidaire. L’internaute pourra également choisir le mode de financement, qu’il s’agisse d’un don, d’un prêt ou de la prise de participation dans le capital de l’entreprise en création.

 Face à ces atouts, difficile de ne pas considérer que les plateformes de financement participatif ne constituent pas des concurrents sérieux aux banques traditionnelles, souvent taxées par les entrepreneurs de ne pas prêter suffisamment à la micro-économie. Pourtant, la réalité semble différente.

                      https://club.multiwinplan.com/set_signup.php?CodE=FR-JEAR-260 

Les banques commerciales jouent donc un rôle essentiel pour le développement de nos PME, et de façon plus générale, pour la croissance et le dynamisme de l’économie du pays.

En effet, selon une enquête d’UNIZO et d’UCM en 2013 les PME représentent 45% du PIB Français. Par conséquent, il est indispensable que les PME aient accès aux prêts bancaires pour assurer leur pérennité. Or c’est justement là que se trouve le problème.

De plus en plus de PME ont des difficultés à accéder au financement bancaire. Le constat est encore plus flagrant pour les microentreprises, pour lesquelles 23% ont vu leur crédit bancaire refusé en 2012, un chiffre qui est en augmentation depuis 2008.

                  https://club.multiwinplan.com/set_signup.php?CodE=FR-JEAR-260
         Les demandes de crédits bancaires refusées suivant la taille de l’entreprise.

Les arguments des banques pour refuser un crédit bancaire sont multiples.
                             Les raisons les plus souvent citées sont:

Le resserrement des conditions d’octroi de crédits suite aux accords de Bâle
Le taux de fonds propres ou d’apports propres trop faible
La capacité de remboursement insuffisante
Le manque de sûreté

La difficulté pour les PME de trouver du financement bancaire les a contraintes à se tourner vers un financement alternatif. En 2012, 39,8% des entreprises ont eu recours à ce type de financement. (CeFiP, 2012).

Il existe différentes sources de financement alternatif classées par ordre d’importance

Les sociétés de leasing et de location
Les institutions publiques de soutien à l’investissement
Les investisseurs privés
Les sociétés de financement privées (non bancaires)
Les sociétés de capital à risque

Les collectes via le crowdfunding représentaient 152 millions d’euros en 2014 selon les chiffres de Financement Participatif Français

Le secteur bancaire est aujourd’hui désorienté car il est en train de perdre son leadership, concurrencé par des acteurs alternatifs qui ont fait irruption ces dernières années à la faveur d’Internet. Les banques sont aussi dans la crainte car les plateformes de crowdfunding sont amenées à devenir superpuissantes.

                     https://club.multiwinplan.com/set_signup.php?CodE=FR-JEAR-260 

A quel besoin répondent principalement les plateformes de financement participatif ?

Ces sites sont au service de la création de start-up. Les plateformes de crowdfunding ont l’audace de soutenir des petits projets en phase d’amorçage dont on n’est pas quasi certain de la viabilité. Aujourd’hui, la société est de plus en plus celle du partage et la logique renferme de l’entraide.

Les particuliers sont donc prêts à financer des projets d’autant que les risques sont répartis sur l’ensemble des contributeurs. Et n’oublions pas
que les Français préfèrent financer des projets qui leur tiennent à cœur à l’heure où leur livret A, avec un taux en dessous de 1%, ne leur rapporte rien.


Les banques, elles, depuis la crise de 2008, se désintéressent des PME car elles sont frileuses à l’idée de prendre des risques. Elles accordent donc moins facilement un crédit, demandent de nombreuses garanties et s’assurent de la solidité et de la pérennité du projet avant de le financer.

https://club.multiwinplan.com/set_signup.php?CodE=FR-JEAR-260